.
SECRETS D’ITALIE

Comment réussir une panna cotta ?

La panna cotta italienne (crème cuite) est une merveille de simplicité. De la crème liquide ou du lait, du sucre, de la vanille, de la gélatine pour la préparation et le tour est joué ! À vous d’improviser la suite, à grand renfort de coulis de fruits, de chocolat, ou de caramel. Voilà un dessert italien aussi rapide à préparer que facile à présenter dans une version à partager ou en verrine !

Crème ou lait ?

Pour réaliser une bonne panna cotta, il y a deux écoles : riche ou plus légère, c’est à vous de décider ! La recette traditionnelle n’utilise que de la crème fraîche liquide, mais vous pouvez l’alléger en remplaçant 1/3 de crème par la même proportion de lait entier. Elle sera tout aussi délicieuse, moins calorique et sa texture sera légèrement moins crémeuse.

Quel agent gélifiant ?

À l’origine, la « tenue » d’une panna cotta impliquait l’utilisation de gélatine alimentaire en feuilles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer ces feuilles de gélatine par de l’agar agar (1 à 2 g suffisent pour 75 cl de liquide). Cet agent gélifiant issu d’une algue est compatible avec un régime végétarien. Présenté sous la forme de poudre, il possède les mêmes propriétés que les feuilles de gélatine.

Et l’arôme ?

La panna cotta classique est traditionnellement vanillée grâce à l’ajout d’un sachet de sucre vanillé, d’une gousse de vanille ou de quelques gouttes d’extrait de vanille liquide à la crème en cours de cuisson.
Vous pouvez aussi personnaliser votre recette de panna cotta en l’aromatisant selon votre goût. Chocolat blanc ou noir, cacao en poudre, pâte à tartiner, caramel ou extrait de café donneront une touche encore plus gourmande à ce dessert.

Pour une panna cotta originale, n’hésitez pas à remplacer 1/3 du lait ou de la crème par du lait d’amandes ou du lait de coco. Ces laits aux saveurs délicates apporteront une note subtile à votre préparation, tout comme un filet d’eau de fleur d’oranger ou de jus de citron ajouté hors du feu.

Le summum de la gourmandise : des variations sur le nappage, à l’infini !

À vous la liberté d’apporter la dernière touche finale à votre dessert : le nappage, qui lui donnera toute sa personnalité.
Les coulis de fruits rouges comme le coulis de framboises, de fraises ou de myrtilles lui donneront un petit côté acidulé, parfait pour contraster avec la douceur de la vanille.
Les fruits exotiques se prêtent aussi très bien au jeu de la panna cotta au coulis de fruits, entre douceur et acidité. Seuls ou en mélange, la mangue, la banane, l’ananas ou les fruits de la passion finaliseront parfaitement votre panna cotta.
Les plus gourmands craqueront pour un coulis de chocolat blanc ou un caramel au beurre salé.

La base de recette à personnaliser

Ingrédients (6 personnes) : 75 cl de crème liquide – 60 g de sucre – 3 feuilles de gélatine

Les étapes :

  1. Faites ramollir les feuilles de gélatine dans un récipient contenant un peu d’eau froide.
  2. Pendant ce temps, portez la crème et le sucre à ébullition dans une casserole à feu moyen.
  3. Hors du feu, ajoutez les feuilles de gélatine au mélange tout en remuant.
  4. Versez la préparation dans de petits ramequins ou des verrines.
  5. Mettez au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.
  6. Profitez de cette phase de refroidissement pour réaliser le nappage choisi.
  7. Juste avant de servir, versez sur chaque panna cotta une généreuse couche de nappage.

Bon appétit !

Buon appetito !
Partager cette page Le lien a bien été copié.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d'information sur les réseaux sociaux.
Pour en savoir plus cliquez ici.

Paramètres des cookies