.
SECRETS D’ITALIE

Tout savoir sur les lasagnes

Votre plat italien

Tout Savoir Sur Les Lasagnes - Galbani
Lasagnes aux Épinards et sa Sauce à la RicottaJe découvre

Connaissez-vous l’histoire des lasagnes ? Savez-vous quelles sont leurs secrets de préparation de cette recette de cuisine mythique ? Découvrez tout ce qui se cache derrière ce plat familial préparé à base de pâtes alimentaires et issu de la cuisine italienne traditionnelle

Lasagnes : mais d’où viennent-t-elles ?

L’origine des lasagnes remonte à fort longtemps, aux alentours de l’antiquité. Avant d’être le plat typique d’aujourd’hui à base de viande et de fromages italiens comme le gorgonzola et la mozzarella, les peuples grecs et romains avaient l’habitude de concocter ce qu’ils appelaient alors des « lagana » : une pâte fine qu’ils faisaient cuire à la vapeur, avant d’en faire une terrine à base de farce. Cette-dernière était préparé avec de la viande au choix, comme la chair de poulet, de porc, ou de poisson, qu’ils prenaient soin ensuite de mélanger à des œufs et, selon les recettes, d’autres ingrédients qui différaient de notre époque. Enfin, la saumure de poisson (appelée « garum ») recouvrait le tout avant d’être cuit en croûte à l’instar d’un pâté.

Ce n’est qu’au Moyen-Age que le terme « lasana » fait son apparition, sous l’influence du peuple arabe et de ses fameuses recettes de lauzina : feuilles de pâtes très fines et fourrée d’amandes pilées qui faisaient donc office de desserts, mais qu’ils préparaient par la suite à base de fromages telles que la Mozarella. C’est toutefois la Torta de lassanis, contenant plusieurs couches séparées par une farce, qui a vraiment inspiré les recettes actuelles de lasagnes tant apprécié des italiens, généralement préparées à base de sauce bolognaise.

Les lasagnes aujourd'hui

Les recettes simples de lasagnes, se prépare la plupart du temps à base de viande hachée et de fromages, néanmoins il existe aujourd’hui de nombreuses variantes, comme les lasagnes végétariennes ou encore les lasagnes gorgonzola épinards. Contrairement aux apparences, les lasagnes maison sont faciles à cuisiner : pas besoin de vidéos tutoriels.

Quel que soit la garniture des recettes, elles sont faites à base de feuilles de pâtes sèches ou bien fraîches, d’une sauce de tomate et d’une sauce béchamel, dans un plat à gratin beurré ou graissé avec un peu d’huile d’olive qui leur permet de mijoter en terrain humide et de cuire parfaitement sans accrocher. Dans la recette de lasagne à bolognaise facile, on ne précuit jamais les feuilles – à moins d’opter pour des lasagnes « ouvertes », qui contiennent moins de sauce et ont de ce fait tendance à durcir lors des dernières minutes de cuisson.

Les petits légumes, si vous en incorporez, doivent impérativement être précuits à feu doux. Pour des lasagnes à la bolognaise, optez pour un hachis de bœuf frais et de bonne qualité, de préférence non congelé. Il est aussi possible de varier les plaisir en optant par exemple pour de l’agneau, dont on choisira bien sûr le meilleur morceau. La sauce doit être suffisamment épaisse, pour ce faire on peut utiliser un liant. Si toutefois elle épaissit trop, on coupe avec un peu de lait – vous pouvez choisir un lait de coco ou autre en fonction de vos idées, pour une touche douce et originale.

Servez accompagné d’une salade, un filet d’huile d’olive ou de noix en fonction de vos goûts, et quelques feuilles de basilic pour une cuisine raffinée et un dressage parfait.

L’astuce Miamissimo

Pour préparer un plat de lasagne traditionnel qui fleure bon l’Italie, faites revenir des lamelles d’oignons finement émincées dans une casserole légèrement huilée. Lorsqu’ils sont bien tendres, ajoutez deux carottes coupées en rondelles ainsi qu’une branche de céleri émincée, et laissez fondre. La cuisson se terminant, rien ne doit être coloré, uniquement fondu. Versez deux boites de tomates concassées ou en pulpe, et faites mijoter au moins 15 min. Ajoutez du sel, du poivre et un peu de noix de muscade râpée. Pour ceux qui préfèrent, on peut aussi verser un petit verre de vin rouge voire deux (l’alcool se dissipe à la cuisson, vous ne sentirez pas son goût). Si vous trouvez votre sauce trop liquide, dans un petit bol mettez une cuillère de farine et délayez-la avec deux ou trois louches de cette sauce. Le top serait de la laisser mijoter au moins 30 min, mais elle peut se déguster tout de suite. Ce plat de lasagnes est certainement le plat le plus consommé en Italie, mais aussi en France, car il peut se décliner à toutes les sauces. Par exemple, vous pouvez rajouter de la viande hachée dans la sauce tomates une fois qu’elle est cuite. Vous pouvez aussi utiliser des petites saucisses fraîches. Du poulet coupé en petits cubes fera très bien l’affaire pour les amateurs de viande blanche. À la place de la sauce tomates, vous réalisez une sauce béchamel à laquelle vous ajoutez deux ou trois branches d’aneth ou d’estragon. Et vous intercalez des tranches de saumon fumé. Finissez le dressage par un zeste de citron avant de servir. Pour les végétariens, les végans, mais aussi les personnes allergiques au lactose, remplacez tous les produits laitiers par une boisson végétale au soja, à l’amande, au riz ou de la crème de soja. Pour un repas équilibré et diététique, on n’oublie pas la petite salade qui va bien avec. Si la saison le permet, on peut faire un saladier de petites pousses d’épinards frais assaisonnés d’huile de noix et de vinaigre balsamique blanc. On saupoudre de gomasio (que l’on peut faire soi-même ou que l’on peut se procurer dans les magasins bio) et de pignons de pin et on déguste !

Découvrez le meilleur des recettes de lasagnes :

Buon appetito !
Partager cette page Le lien a bien été copié.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d'information sur les réseaux sociaux.
Pour en savoir plus cliquez ici.

Paramètres des cookies