SECRETS D’ITALIE

Est-ce qu’il faut saler l’eau des pâtes ?

Entre préjugés et vérité

À chaque fois que vous vous décidez à ouvrir votre livre de recettes préféré ou que vous lisez les conseils de préparation de votre paquet de pâtes, vous constatez la mention « Saler l’eau qui servira à cuire vos pâtes ».

Il est aujourd’hui reconnu que saler l’eau des pâtes est utile notamment au niveau du goût.

Les bienfaits du sel dans l’eau de cuisson des pâtes

La présence du sel dans l’eau de cuisson de vos pâtes va d’abord apporter un goût supplémentaire à votre plat préféré. Rajouter du sel dans l’eau des pâtes dès le début de la cuisson de celle-ci permettra à l’ensemble de vos pâtes d’être salée de la même façon (ce qui ne sera pas le cas si vous salez vos pâtes une fois déposées dans votre assiette).

Deuxième bienfait du sel dans l’eau des pâtes : celui-ci permettrait aux pâtes d’éviter de coller entre elles. Et cela est une réalité scientifiquement prouvée. Sans être un spécialiste de chimie, il faut savoir que l’ajout de sel va limiter de manière considérable la gélatinisation de l’amidon qui se trouve à la surface des pâtes. Cela évitera donc que vos pâtes ne collent entre elles ce qui les rendra plus agréables à manger et à partager.

Le sel a-t-il une influence sur la température de l’eau ?

Le plus souvent, lorsque vous entendez qu’il faut saler l’eau des pâtes, on vous indique que cela aurait comme conséquence une ébullition plus rapide de l’eau mais aussi une augmentation de la température de l’eau de cuisson (et donc une cuisson plus rapide des pâtes). Mais en fait la différence créée par le sel est infime.

Il est vrai qu’une eau salée sera légèrement plus chaude qu’une eau sans sel et que vos pâtes auront tendance à cuire plus vite. Mais ce gain de temps est tellement minime que vous ne vous en rendrez peut-être même pas compte. En effet, sur 10 minutes de cuisson, une eau salée vous permettra de gagner en moyenne… 2 secondes.

En revanche, l’eau salée aura mis plus de temps à bouillir contrairement à la croyance populaire. Sans rentrer dans les détails, il est logique qu’une eau contenant de la matière (ici le sel) mette plus de temps à bouillir que de l’eau seule. Mais là encore le changement est infime. Le sel n’a donc qu’une importance très marginale sur la température de l’eau et sur la rapidité d’ébullition.

Nos recettes de pâtes :

Buon appetito !
Partager cette page Le lien a bien été copié.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d'information sur les réseaux sociaux.
Pour en savoir plus cliquez ici.

Paramètres des cookies